Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
La maison de Titus Edzoa vendue à 200 millions
(25/01/2008)
La ville de Yaoundé a acheté hier la villa suite à la condamnation pécuniaire de l’ancien ministre.
Par Jean Baptiste Ketchateng

Elle a dû se répéter, pour faire comprendre aux avocats et simples mandataires qui représentaient les potentiels acquéreurs, que la vente de la villa yaoundéenne de l’ancien ministre Titus Edzoa était bien ouverte au prix de 150 millions de Fcfa. Puis, en cinq minutes, l’émissaire de la Communauté urbaine de Yaoundé a raflé la mise.
Contre 200 millions de Fcfa, la ville de Yaoundé, qui avait déjà été le premier enchérisseur à 160 millions de Fcfa, a damé le pion à un certain M. Tang et aux établissements Odi qui se sont maintenus dans la course jusqu’à la limite de 190 millions de Fcfa. Mais au final, ils sont logés à la même enseigne que la Beac dont le mandataire (qui est par ailleurs l’avocat de M. Edzoa) n’a pas effectué les formalités préparatoires à la vente. Ce qui a entraîné l’exclusion de la banque de la course, avant que la vente n’ait commencé.

La villa bâtie en contrebas de l’ambassade de Chine dans le très chic Bastos par Titus Edzoa, sur un terrain de 1103 m2 a ainsi changé de propriétaire en un clin d’œil au terme d’un marathon judiciaire. Après sa démission du gouvernement où il occupait les fonctions de ministre de la Santé publique, et la présentation de sa candidature à la présidence de la République le 20 avril 1997, Titus Edzoa avait en effet été inculpé et condamné à 15 ans de prison notamment pour le détournement de deniers publics.

Solidairement avec Thierry Michel Atangana Abega, M. Edzoa avait également été condamné à payer 350 millions de
Fcfa en réparation du préjudice subi par l`Etat. L’Etat, qui est partie civile dans ce procès, réclamait déjà en avril 2006, 384 millions de Fcfa (le surplus représentant les frais de retard) aux deux condamnés qui ne s’étaient pas exécutés. D’où la vente aux enchères qui s’est déroulée hier après une première tentative avortée le 12 décembre 2007, en raison de la violation de certaines règles de procédure. De cette inexécution, l’Etat avait tiré partie pour réclamer un recouvrement forcé des sommes dues par M. Edzoa singulièrement.

Cependant, selon des sources proches de la famille de M. Edzoa, ce dernier ne considérait pas cette vente comme une procédure régulière de recouvrement forcé de créances. " Une telle opération serait de toutes les façons illégale. Et pour cause, jusqu’alors, aucune tentative de recouvrement n’a été engagée selon les procédures normales. Pourquoi l’Etat irait-il procéder à un recouvrement forcé en vendant la maison alors que l’on aurait pu demander de payer normalement? " s’interrogeait un familier de l’ancien ministre peu avant le premier jour annoncé de la vente.

" Comment s’exécuter quand on a été informé par le canal de son locataire (l’ambassade d’Afrique du Sud en l’occurrence) qui a été prié de quitter les lieux ", se demandait-on encore dans la famille Edzoa en soulignant que le co-condamné Michel Thierry Atangana Abega n’avait pas été appelé à payer sa part dans la dette qui pesait solidairement sur leurs épaules. Quoiqu’il en soit, depuis que Titus Edzoa, ex-baron du régime de Yaoundé a quitté le gouvernement en dénonçant les errements du Renouveau et de son promoteur, qu’il jugeait préjudiciables au Cameroun, l’ex-secrétaire général de la présidence de la République va vivre là les premiers effets forts de la sanction pécuniaire qui accompagnait sa condamnation pénale.


Source: Le Messager


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
titus edzoa  news  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site