Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Sean Paul électrise les foules
(24/03/2008)
Un des mastodontes du hip hop mondial, Sean Paul, a offert vendredi 21 mars 2008 un concert de musique Rap à la base Elf de Douala.
Par Alain Njipou

A juste titre, des tribunes ont été érigées, un espace Vip aménagé en face d’un gigantesque podium á côté duquel est installé un écran géant. Ce qui a transformé la pelouse ensablée de la base Elf en une arène musicale. Dès les premières heures du soir, le public, par milliers, a convergé vers ce décor.

Lorsque Sean Paul monte sur la scène autour de 19 heures 15 après une longue attente meublée par les prestations des rappeurs du terroir (Tony Nobody, Bantou Pô sy, Krotal, le Rap conteur et les autres), la foule est au bord du délire. Le show tant attendu démarre sur des chapeaux de roue. Sean Paul enchaîne les tubes dans un spectacle life. “ Wake up every body ”, un de ses titres phares, est repris en chœur par une foule en liesse. Les bras en l’air, on applaudit, on crie, on exulte, on saute, on danse au rythme des belles sonorités de son groupe de chanteurs et d’instrumentistes dont le doigté, à aucun moment, n’a fait défaut.

Ses quatre danseuses sanglées dans des t-shirts noirs démembrés qui débordaient à peine des caleçons aux couleurs des treillis militaires, des paires de bottes en cuir aux pieds, … ont forcé l’admiration.

Des danses parfois sulfureuses, à la limite de l’obscène, en passant par des déhanchements cadencés et harmonisés, ont constitué la chorégraphie d’un quatuor constitué de véritables bêtes de scène en furie. De temps en temps, les coups de reins toniques de Sean Paul enfoncent le clou du délire. “Say oh, say eh ”, “ Give me not to me ”, “ Shake it ” sont entre autres titres exécutés avec maestria par l’artiste jamaicain qui, à un moment donné, s’est enveloppé avec le drapeau du Cameroun sous un tonnerre d’applaudissements et de youyous. Pendant environ deux heures de spectacle non stop, il a tenu en haleine les milliers de fans qui n’en demandaient pas mieux.

Quatre victimes derrière le podium

C’est sous une forte escorte de gendarmes que Sean Paul et son groupe sont sortis de la base Elf. Visiblement émus de la chaleur du public et satisfaits d’avoir tenu la promesse des fleurs. En retour, l’ascenseur est renvoyé. “ Sean Paul est génial. Je le trouve trop beau. En plus il chante et danse bien. Je suis folle de lui”, déclare une jeune fille tombée en pâmoison.

Les fausses notes de ce spectacle ont été entre autres, l’absence de déclaration de l’artiste aux médias malgré un point de presse prévu et ajourné à l’arrivée de l’artiste, une conférence de presse avortée á l’hôtel Sawa et nonobstant les démarches infructueuses des journalistes. L’échange prévu par les organisateurs entre les jeunes et Sean Paul n’a pu se tenir au collège moderne des Lauréats à cause de la forte présence des foules. Craignant tout débordement, le rappeur a rebroussé chemin. Quatre victimes des chocs émotionnels étalées derrière le podium, ont été réanimées par une dizaine de secouristes de la Croix rouge et du Samu. Une victime de traumatisme crânien a été évacuée manu militari.



Source: Le Messager


Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 8 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site