Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Musique : Rachel Tchoungui fait son retour
(21/02/2008)
La diva des années 70 vient de produire un album, après une très longue hibernation.
Par Justin Blaise Akono

Ils ont également écouté "Noumadik", sorti en 1974. Des Singles qui ont donné de la notoriété à leur interprète Rachel Tchoungui, qui sort son dernier disque, "Rachel", en 1986. Puis, plus rien. 22 ans plus tard, Rachel Tchoungui dont on entendait parler dans le registre des faits divers depuis son retour au Cameroun en 2003, a décidé de rebondir, pour rassurer ses mélomanes que "Tout va bien". C'est le titre de l'une des chansons de son nouvel album et titre générique de cet album de sept plages: trois reprises de son oncle maternelle Cromwell et de son père spirituel Francis Bebey, un cantique et trois nouvelles compositions.

Une excursion dans les différents genres musicaux sur lesquels la diva des années 70 a surfé pendant sa très longue carrière de près de quarante ans. Du Makossa aux influences Jazz dans la première chanson Omua à la ballade au son de l'harmonica dans le septième titre "Tout va bien" en passant par la Salsa dans "la boîte magique", le Tango dans "Bikoui", ou même le Mérengué. Rachel Tchoungui met en exergue sa voix dans les trois langues utilisées : le Ngoumba de sa mère, l'Ewondo de son père et le Français. "Je suis une chanteuse et c'est surtout ma voix qu'on écoute", peut-elle expliquer. Cette voix qui, à la première note, on s'attendrait à écouter ses chansons bien connues du public camerounais. Même si les histoires peuvent être différentes.

Rachel Tchoungui commence par faire une dédicace à son fils et sa fille dans la première chanson. Omua (mon enfant en Ngoumba, une langue parlée dans le département de l'Océan). Outre cette nouvelle composition, même si "ce sont de vieilles chansons que je n'avais pas encore éditées", confie-t-elle, Rachel Tchoungui propose aussi "Dis-moi fils", une chanson spécialement composée pour "Tête de pioche", un film dans lequel elle joue le rôle de la mère d'un jeune flic métis. "Tout va bien", le titre générique, est une leçon d'espoir et de simplicité quand tout semble aller mal.

"J'ai choisi ce titre pour l'album parce que je l'adore", confie la chanteuse. C'est surtout une Country telle qu'on en écoute en regardant les films Western, avec l'apport de l'harmonica. A la place d'un film, Rachel Tchoungui a plutôt composé cette chanson pour l'adaptation théâtrale du roman "La perle" de John Steinbeck. Outre le cantique Nge Mvoe, Nge Mevak, Rachel Tchoungui ressuscite son oncle maternel Moïse Nzié dit Cromwell en empruntant deux de ses chansons. Waw a Dzo na" et "Bikoui". Dans la première chanson, elle ajoute un élément qu'elle dit nouveau, l'appel à la responsabilité des messieurs qu'on traite de "sponsors".

Elle accueille en featuring (seconde voix) un jeune rappeur, Serges Bomba Belibi. Si cette chanson est en Ewondo, la deuxième, "Bikoui", en Ngoumba, est un blues dans lequel elle exalte les qualités de la Lokundje, cette rivière qui traverse Lolodorf. "Je m'en vais pêcher dans cette rivière riche en poisson et béni de Dieu", dit la chanson.
Cet album aux fortes influences du Gospel qu'elle a produit, a été entièrement fabriqué au studio Malaboka à Yaoundé, avec le soutien des artistes tels que Francky Tosa, André Toundé, qui fut de l'aventure des Têtes Brûlées, Jules Ngongang ou Yves Akamba , pour les plus connus dans les milieux musicaux camerounais. L'album reste attendu dans les bacs, alors qu'elle parle d'une autre sortie, d'ici la fin de l'année.



Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 1 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site