Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Musique : Juste le bas ventre…
(29/07/2008)
Cameroun: Lady Ponce semble bien connaître les ingrédients qui ont fait de son premier album un succès populaire.
Par Romuald Nkonlak
Lady Ponce semble avoir en main les clés de son succès
Lady Ponce semble avoir en main les clés de son succès

Il y a au moins une chose qui change, d’un album à l’autre de Lady Ponce. Ce sont les paroles. Et si l’album s’intitule « Confession », ce n’est pas que l’artiste a eu envie de se confesser de toutes les histoires racontées dans son premier album, dont le célèbre refrain « Le ventre et le bas-ventre, le tour est joué… ». Pourquoi s’en serait-elle confessée d’ailleurs, puisque le tube a plutôt bien marché ? La jeune chanteuse a choisi de reprendre les mêmes et de recommencer. Point besoin donc de se confesser.
Le public, qui grouillait d’impatience de découvrir la nouvelle trouvaille de Lady Ponce, a vite fait de le découvrir, par des canaux pas toujours légaux. En fait, bien avant la sortie officielle du disque, des Cd piratés, présentés comme des copies de « Confession », se sont retrouvés sur le marché. En fait, il ne s’agissait que de quelques chansons, auxquelles on a ajouté des titres du précédent album. Le public, son public, n’en demandait pas plus.

Les danseurs de bars et autres noceurs n’ont pas traîné pour trépigner au rythme de «Trahison», cette autre chanson entraînante. Ils n’ont pas mis beaucoup de temps pour se rendre compte que Lady Ponce n’est pas allée chercher bien loin la recette d’un autre succès populaire. La même voix saccadée qui fait penser à une vieille cantatrice de la forêt, la même animation, le même thème. Ou presque.




Une autre histoire qui parle de bas ventre et pas forcément de ventre. Celle, apprend-t-on, d’une femme qui se plaint de son homme et veut le quitter. Illustration : « Maman, je veux couper, maman je veux décaler… Attends d’abord, mon ami, tu vas couper après ». S’ensuit un refrain en langue beti qui ressemble, dans le rythme, comme un jumeau à un refrain déjà entendu dans « Le ventre ». Sans oublier la litanie de noms de personnes connues ou pas, qui font désormais partie intégrante de la musique de chez nous. Cette fois-ci donc, pas question pour Lady Ponce de s’encombrer. Juste le bas-ventre, et le tour est joué ! Et le clip qui est actuellement diffusé sur certaines chaînes de télévision locales, par les coups de reins des danseuses et de la chanteuse, en rajoute encore à l’effet.

Le titre « Trahison », que l’on écoute dans les radios et bars est accompagné sur cet album par 11 autres titres. L’un d’entre eux, remet sur la table le plat favori de la chanteuse. La femme rencontre un homme, beau comme un dieu, qui l’invite au restaurant, la promène pendant la journée, mais, au bout, ne fait rien…
L’album a été enregistré au studio Makassi à Douala et produit par Jps. C’est déjà un succès populaire. Mais pendant combien de temps encore ces mêmes ingrédients permettront que la mayonnaise prenne ? Le ventre, lassé, ne finira-t-il pas bientôt par rejeter ces salaces histoires de bas-ventre ? Lady Ponce arrivera-t-elle un jour au niveau de la tête ? Au rythme où l’on descend, et dans le sens où l’on va, il y a plutôt des raisons de s’inquiéter. Mais tant que certains prendront leur pied…

Source: Le Jour Quotidien


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
people  lady ponce  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 8 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site