Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
La Crtv et Cameroon tribune entendus
(26/06/2008)
Cameroun: Les versions des journalistes des médias d’Etat préoccupent les policiers qui poursuivent les auditions à Yaoundé.
Par Jean Baptiste Ketchateng
Samuel Eto'o, l'attaquant camerounais
Samuel Eto'o, l'attaquant camerounais
A la direction nationale de la Pj, lundi dernier, l’on avait déjà aperçu le vice-président de la commission sécurité de la Fecafoot, Etienne Claude Tamo et Jean Jacques Mouandjo, le team press officer des Lions indomptables en attendant son patron au département de la communication de la fédération Abdouraman Hamadou.

Si de sources policières l’on apprend que les questions des enquêteurs tournent toujours autour des motivations des journalistes qui avaient choisi de boycotter une conférence de presse d’avant match des Lions indomptables à Yaoundé, la police judiciaire semble proche de boucler les auditions des journalistes. Seulement, les policiers seraient légèrement sur les dents parce qu’ils ne parviendraient pas à faire venir certains journalistes de la Crtv. Mais de sources bien informées, Madeleine Soppi Kotto, chef du service des sports de la radio publique sera entendue ce jour " après quelques atermoiements". Sur la liste également, les reporters de Cameroon tribune… Et peut-être, d’autres journalistes de médias privés qui viendraient compléter les dépositions de leurs confrères.

L’on se souvient d’ailleurs que des employés de la chaîne de télévision Stv avaient été entendus vendredi 13 juin dernier entre 10h et 18h à la même direction de la Police judiciaire à Yaoundé. Une convocation avait en effet été servie en début de semaine à certains journalistes et techniciens de cette télévision à Yaoundé. De sources policières, l'on avait appris que les versions des faits de la journée du 30 mai avaient été recueillies et consignées à la demande du ministre des Sports qui souhaiterait connaître le détail des circonstances qui ont provoqué le boycott des hommes de média avent le match contre le Cap-Vert. On se souvient en effet que les violences physiques et verbales qui ont marqué la conférence de presse avortée avaient notamment occasionné des fractures et des blessures au reporter Philippe Boney de la Radio Siantou à Yaoundé (dont un bras a été brisé par des malabars) ; et la confiscation des caméras de Stv et de New Tv.

En achevant les auditions des journalistes, la police aura-t-elle compris pourquoi les médias publics, d’habitude hostiles à toute attitude irrévérencieuse, ont également choisi de boycotter la conférence de presse des Lions indomptables avant leur récent match contre le Cap-Vert à Yaoundé ? S’agissait-il de déstabiliser le onze national qu’en haut lieu où l’enquête a été commandée, l’on considère comme la vitrine du régime du Renouveau ? Ou encore [comme nous le signalions dans notre édition du 16 juin], d’embêter le flamboyant buteur des Lions indomptables Samuel Eto’o qui se plaint d’avoir été traité d’illettré par un inconnu dans la cohue ce jour-là au Hilton de Yaoundé ?

En répondant à ces questions, les enquêteurs devraient également tomber sur un os, estime un journaliste sportif de Douala. L’audition des Lions indomptables et de leurs encadreurs. Des noms circulent : le coach Otto Pfister, son adjoint Gweha Ikouam et l’entraîneur des gardiens Thomas Nkono qui s’était investi physiquement pour protéger ses héritiers à l’équipe nationale. Parmi les joueurs, il y a naturellement Samuel Eto’o qui avait blessé d’un coup de tête le journaliste Philippe Boney, Idriss Carlos Kameni, le gardien de buts qui s’était également trouvé dans la bagarre et le capitaine Rigobert Song Bahanag. Comment la police procèdera-t-elle pour entendre ces voyageurs internationaux qui pour beaucoup se trouvent hors du Cameroun ? A la police, certains assurent qu’il n’y aura pas de régime de faveur.



Source: Quotidien Mutations


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
people  affaire eto'o boney  coup de tête  samuel eto'o  crtv  cameroon tribune  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site