Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Evina Gabine : Le coup de rein électrique
(20/03/2008)
Derrière le succès de son premier album se cachent les muses de la danse et du sexe.
Par Marion Obam

Tchakala Vip s’habille comme si elle voulait se déshabiller. Les bras, les jambes et cuisses sont toujours dénudés pour présenter la demi-douzaine de tatouages qu’elle porte. Les hauts ont une découpe qui offre un plongé vertigineux entre ses seins. La démarche est une invite à venir découvrir ce qui se cache derrière le tressautement de la chair qui est à peine contenue par l’extrême minijupe. Devant un tel étalage de chair, aucune belle-mère ne peut accepter d’avoir Tchakala Vip pour belle-fille.

Peut-être est-ce la somme des scandales ou les expériences vécues par des proches qui ont inspiré l’ancienne danseuse à composer le titre " Je m’en fou des belles-mères ". Le titre de bikutsi rencontre un succès d’estime auprès du public camerounais. La véritable performance de Tchakala Vip ne se situe pas au niveau de la sortie de son premier album qui a six titres, mais au niveau du passage de l’arrière scène pour être projeté sous les feux des projecteurs comme artiste musicienne.

Le saut n’a pas été facile surtout que Tchakala Vip avait déjà une solide réputation de danseuse acquise depuis 1998. C’est pendant qu’elle est en train de se trémousser en discothèque que Francis Makaké, de l’orchestre les Sans visa de Petit Pays la repère. " Pendant mon test, Petit Pays m’avait demandé de montrer ce que je pouvais faire comme extra. Il a vu et m’a recruté ", relate Tchakala Vip. Après un an de spectacles avec les Sans visa, Gabine Evina veut connaître d’autres expériences. Elle va accompagner sur scène pendant des années Mama Nguéa, Njohreur, Annie Anzouer, K-Tino, Papa Zoé et Sergeo Polo. C’est d’ailleurs ce dernier qui va donner un sérieux coup de fouet à sa carrière. Tchakala Vip est présente sur tous les vidéogrammes de l’artiste et pour la première fois invite une danseuse à poser sa voix dans un featuring avec Guy Lobé pour le titre Forget my number.

C’est que Tchakala Vip tient bien son nom. "C’est le responsable du Cabaret ancien Croco à Douala qui m’avait baptisé ainsi parce qu’il disait que quand je montais sur scène je gâtais tout. Tout était Tchakala après mon passage", relate t-elle. Son calme hors scène tranche avec énergie et la provocation qui sont ses atouts quand elle est en spectacle.

Gabine Evina ne correspond pas au portrait qu’on pourrait se faire d’une jeune fille de 28 ans issue d’un mariage polygamique où le père avait 29 femmes et 72 enfants. Elle ne s’impose aucune limite. "Je fabrique mes tenues de scène en fonction du milieu où je vais prester. C’est toujours sans jupon, je veux qu’on voie ma chair et mes fesses", avant d’éclater de rire. Elle fait ce qu’elle veut de ses reins. Ils tournent. Se tordent. Tremblent, imposant ainsi un supplice aux hommes, certains fuient la salle, et de l’admiration pour les femmes. C’est K-Tino qui lui aurait donné le secret.

"Elle m’a dit de tourner les reins comme quand je fais l’amour à mon gars. Et comme j’adore ça, je le fais avec plaisir", livre la croqueuse d’hommes, avant de confier que " Je n’ai pas faim quand je danse et quand je fais l’amour. Tout cela m’inspire ". Ces différentes muses ont bien laissé traces sur son album " Je m’en fous des belles-mères ", qu’elle a produit et, dont la sortie officielle est prévue à la fin du premier semestre de 2008.


Source: Quotidien Mutations

A voir aussi sur le sujet :
K Tino : je ne suis pas vulgaire !
Forum: Faut-il chanter le sexe pour etre star ?



Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 3 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site