Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Dieudonné critiqué pour une nouvelle "provocation"
(28/12/2008)
La ministre de la Culture, Christine Albanel, dénonce une nouvelle "provocation" de l'humoriste Dieudonné, qui a convié le négationniste Robert Faurisson sur la scène du Zénith de Paris le 26 décembre.
Par Reuters (Sophie Louet)

L'information est rapportée par Le Journal du Dimanche et Le Parisien-Dimanche et un extrait vidéo du spectacle est notamment diffusé sur le site internet YouTube. Vendredi soir, à la fin de son spectacle "J'ai fait le con", Dieudonné a fait applaudir Robert Faurisson par quelque 5.000 spectateurs, selon les journaux. Maître-assistant à la Sorbonne puis maître de conférences en littérature contemporaine à l'université Lyon II, Robert Faurisson, 79 ans, a été condamné à plusieurs reprises par la justice française pour négation de la Shoah.

Il s'est vu remettre vendredi soir sur la scène du Zénith le "prix de l'infréquentabilité et de l'insolence" par une personne déguisée en déporté juif. "Ce soir, tu es vraiment en train de faire le con !", a lancé Robert Faurisson à Dieudonné. Pour Christine Albanel, qui se dit "consternée" dans un communiqué, "cette provocation heurte et blesse à nouveau les mémoires". L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) estime que cette "énième provocation" prouve que Dieudonné "est bien un nouveau leader de l'extrême droite". Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) dénonce pour sa part une "mascarade odieuse" qui "fait honte à notre pays". "Le Crif attend des démocrates qu'ils dénoncent avec vigueur cette collusion nauséabonde du mensonge et de l'extrémisme", précise un communiqué du mouvement.




Selon le JDD et Le Parisien, le dirigeant du Front national, Jean-Marie Le Pen, et son épouse Jany étaient au nombre des spectateurs vendredi soir. Le président du FN est le parrain de la quatrième fille de Dieudonné M'bala, né en 1966 d'une mère bretonne sociologue et d'un père camerounais expert-comptable. L'ancien partenaire sur scène d'Elie Semoun s'est rapproché en 2006 du Front national en assistant le 11 novembre à la fête des "Bleu, Blanc, Rouge" du mouvement au Bourget, près de Paris. Lors de la campagne présidentielle de 2007, l'humoriste avait accompagné Jany Le Pen au Cameroun pour défendre la cause des pygmées Baka, victimes selon lui d'un génocide.

L'humoriste et le président du FN ont été tous deux poursuivis par la justice pour des propos sur la Shoah. Plusieurs fois relaxé, Dieudonné a néanmoins été condamné en 2007 à 7.000 euros d'amende pour diffamation publique à caractère racial. Une sanction confirmée en appel en 2008. Lors d'une conférence de presse sur l'un de ses spectacles, en février 2005 à Alger, l'acteur s'en était pris au "lobby sioniste, qui cultive l'unicité de la souffrance". Dieudonné déclare dans le Journal du Dimanche qu'il n'est pas d'accord avec toutes les thèses de Robert Faurisson. "Il nie par exemple la traite des esclaves organisée depuis l'île de Gorée, au large de Dakar. Mais pour moi, c'est la liberté d'expression qui compte", déclare-t-il.








Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
dieudonné  scandale  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 6 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site