Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > People
Compte rendu de la soirée Rainbow Bonaberi.com
(15/07/2008)
Compte rendu photo et vidéo de la dernère soirée Rainbow party de Bonaberi.com qui s'est déroulée au Gibus Night Club
Par Redaction

Pour déjà sa 6e soirée, Bonaberi.com a réuni quelques centaines de Camerounais tous ages et tous azimuths venus s'amuser et retrouver des connaissances proches ou moins proches qu'on n'a pas forcément le temps de voir dans notre quotidien, les contraintes techniques ou géographiques n'épargnant personne.

Déjà bien rôdés à la forte demande de places assises pendant la soirée, les participants de la soirée sont arrivés relativement tôt, contrairement à ce qui est de coutume dans les évènements camerounais, et dès minuit, une belle file d'attente s'était déjà formée pour ne s'arrêter qu'après trois heures du matin.

Dues à des contraintes techniques au niveau du matériel sonore, la soirée a pris du temps à démarrer et les premiers arrivés ont du patienter plus que prévu avant de pouvoir pénétrer dans la salle ; nous espérons que le désagrément aura été effacé par les efforts fais par le staff pour proposer à tous une agréable soirée.

La soirée qui ne se présentait pourtant pas sous les meilleurs horizons - un staff réduit par des absences et des contraintes de dernière minute posées par le Gibus - s'est déroulée dans de bonnes conditions, et c'est fatgiués mais heureux que les membres du staff ont dit au revoir aux participants aux environs de 6h30.





Comme dans toute soirée, les participants ont mis du temps à prendre la température, les deux dj un peu désorienté par un matériel perfectible, et les choses étaient plutôt calmes jusqu'à deux heures du matin.

Les hostilités ont commencé sur fond de bend skin, quand le dj a mis dans les platines le classique "sweza Menzui" de Kouchouam Mbada, et déjà des rondes s'étaient formées un peu partout, les jeunes comme les moins jeunes se ruant sur la piste. D'autres danseurs plus avisés ont formé une chaîne humaine de quelques dizaines de personnes et sillonaient la salle pendant que les bassins étaient déjà très proches du sol. Ca a continué sur fond de "chambre numéro 1" de Talla André Marie, rappelant à tous de très beaux souvenirs.
(voir en bas d'article pour les vidéos)

L'ambiance est encore montée d'un cran quand on est passé en mode bikutsi, et les balle à terre ont fait place aux tours de rein et aux collé-serré, avec des défis et battle à la Camerounaise ci et là, sur fond de "Le ventre et le bas ventre" de Lady Ponce, ou le fameux "Ton caleçon fait quoi chez moi" - de son vrai nom Nnem Mintie - de Racine Sagath.
(voir en bas d'article pour les vidéos




Le dj a ensuite basculé sur du coupé-décalé, en introduisant avec l'instrumental de "Kotazo" de Papy Mbavu, avant d'enchaîner sur "Grippe aviaire" de Dj Lewis et bien d'autres hits où les Camerounais ont encore une fois démontré leurs talents de danseur et d'ambianceurs.

Après l'intermède zouk de rigueur pour qui de droit, c'est sur du hip-hop que les Américains du coin ont pu s'exprimer en s'essayant à diverses chorégraphies sur du "Lean Back" ou "In Da club", ou de danser plus en douceur sur des classiques du R&B comme "Always on Time" de Ja Rule & Ashanti.

Ce n'est que vers 5 heures que les premières personnes se sont dirigées vers les vestiaires pour éviter les files d'attente du matin, pendant que la fête battait encore son plein pour la majeure partie des forces en présence.

Concernant le bar, les quelques membres prévus ont vite été débordés par la forte demande, et des renforts ont du être dépêchés pour satisfaire avec politesse, sourire, gentillesse mais surtout rapidité les commandes des clients. Certains ont pu profiter de brochettes de viande accompagnées par du Top Grenadine bien de chez nous, pendant que d'autres ont préféré les classiques des soirées.



Le bar a tourné à plein régime
Le bar a tourné à plein régime

Toutes les bonnes choses ayant une fin, il a bien fallu se séparer et la lumière s'est rallumée à six heures trente, rappelant aux uns qu'il fallait se dépêcher de prendre les derniers numéros de téléphone, et aux autres qu'il fallait vite aller aux vestiaires.

Pour ce qui est de l'habillement, les Camerounais ont été fidèles à leur réputation et ont été en mode tenue plus que correcte, avec des inspirations toutes plus séduites les unes que les autres pour adhérer au thème un peu spécial Rainbow.

Même si globalement on a eu l'impression d'une soirée réussie, il est évident que tout le monde ne peut être satisfait et que l'équipe comme le Gibus auront eu des défaillances. Nous présentons à tous ceux qui ont pu être mécontents nos plus sincères excuses, et leur assurons que tout a été fait pour satisfaire chaque personne présente à la soirée.



 

Vous pouvez consulter toutes les vidéos de la soirée dans la rubrique vidéo. Ciquez ici pour accéder aux vidéos

Note : les photos de la soirée ont été ajoutées dans le nouveau réseau d'amis Bonaberi.com, Bonaberi Copos. Vous pouvez accéder dès maintenant à ce réseau qui vous permet d'ajouter vos photos, de rentrer en contact avec les autres bérinautes et de créer vos réseaux d'amis.


Bonaberi Rainbow party fourth round

Bonaberi Rainbow party third round

Bonaberi Rainbow Party Second round

Bonaberi Rainbow Party First Round

Bonaberi Rainbow Party Fifth Round





Partager l'article sur Facebook
 
Discussions Discussion: 17 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site