Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Clin d'oeil
Cameroun - Call box : un métier qui nourrit son homme
(02/02/2009)
Comme sur un ring de boxe, Pierre, gérant d’une cabine téléphonique publique se bat au quotidien pour réaliser ses rêves.
Par Rédaction Bonaberi.com (Anne Mireille Nzouankeu)
Pierre est un brave gérant de Call Box
Pierre est un brave gérant de Call Box

Une table, des tabourets, un parasol, un téléphone portable : le « bureau » de Pierre est planté. La trentaine bien entamée, ce jeune camerounais est un propriétaire de « call box ». Il s’agit pour lui de proposer des appels téléphoniques à partir d’un téléphone portable et surtout à bas prix.

Pierre a ouvert son « entreprise » après s’être essayé à plusieurs autres petits métiers. «… lorsque j’ai eu un peu d’argent, j’ai pensé à ouvrir un call box que je vais gérer moi même pour pouvoir gagner ma vie » se souvient-il. Comme dénomination pour son entreprise, il a choisi le nom « call box l’Avenir ». Pierre résume l’essentiel de son activité en quelques phrases. «  Les clients appellent à partir de mon téléphone. La minute d’appel coûte 100 Francs CFA. Je vend également des cartes de recharges téléphoniques et je fais des transferts de crédits d’appel de mon téléphone vers celui du client » explique – t-il. Pour une durée équivalente, un appel passé à partir d’un téléphone classique coûte entre 150fcfa et 250fcfa en fonction de l’opérateur et des options d’appel choisis.

Pour pouvoir pratiquer de tels tarifs, Pierre comme d’autres gérants de call box achète des cartes téléphoniques à des prix préférentiels et bénéficie ainsi de minutes de communications gratuites. Pour un crédit de communication de 5.000fcfa acheté, il reçoit l’équivalent de 9.000cfa : pas besoin d’être mathématicien pour faire un rapide calcul et dégager une probable marge bénéficiaire.

L’investissement de Pierre porte des fruits. Même s’il n’a pas voulu nous donner les chiffres exacts, l’on apprend que les bénéfices tirés de cette activité lui permettent de se loger et de payer les frais de scolarité de sa fille et de ses frères?




L’activité de ce jeune nécessite toutefois de l’endurance et de la patience : «  je travaille tous les jours de 7h à 21h parfois 22h. Je peux même dire que je ne me repose pas vraiment car même à la maison, mes voisins viennent cogner à ma porte après 22h pour passer des appels urgents » précise Pierre. La gestion des humeurs des clients pose également problème. Un « call boxeur » voit de toutes les couleurs : les clients qui, à la fin de leurs appels se rendent compte qu’ils n’ont pas suffisamment d’argent pour régler leur facture, ceux qui refusent de payer parce que l’appel a été transféré sur un répondeur, ceux pour qui le gérant est responsable des problèmes de mauvaises communication, ceux qui composent un mauvais numéro de téléphone et refusent de payer cette communication là  et même ceux qui tentent de s’enfuir avec le téléphone d’autrui. Dans un cas comme dans l’autre, Pierre utilise tous les moyens possibles pour rentrer en possession de son argent : y compris ses poings.

Ces difficultés ne découragent pas Pierre qui garde la foi en l’avenir. Il espère agrandir son affaire, diversifier ses activités et surtout se construire une belle et grande villa comme celles qu’il voit à télévision. D’ici que son rêve se réalise , il attend patiemment que ses clients viennent faire des appels et remplir sa caisse qui pèsent de plus  en plus lourd.

L’Agence de Régulation des Télécommunications a récemment annoncé qu’environ 5 millions de camerounais ont accès au téléphone pour une population évaluée à près de 17 millions de personnes. C’est dire que le call box a encore de beaux jours devant lui.



Le reportage de Bonaberi.com

Voir la vidéo en version flash




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
call box  clins d'oeil  anne mireille nzouankeu  société  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 8 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2022. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site